Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décrypter l'entreprise et ses rouages. les enjeux de l'organisation, le rôle du manager. Découvrez nos articles.

Bilan 2013: année difficile pour les auto entrepreneurs

Publié le 1 Janvier 2014

Bilan 2013: année difficile pour les auto entrepreneurs

L'année 2013 est passée, elle fut éprouvante pour les auto entrepreneurs.

En effet, le gouvernement a fait danser les auto entrepreneurs avec des colts comme au temps du far west.

De nombreuses annonces se sont succédées sur les plafonds qu'il fallait réviser, à la baisse pour la ministre Pinel, ou à la hausse pour le rapporteur parlementaire.

Ainsi sur l'aspect du plafond, on est passé pour les prestations de services de 19 500 € proposé par la ministre à des annonces du rapporteur de l'ordre de plus de 40 000 €.

Il semblerait que le chiffre final serait dans le sens d'une petite augmentation : 32 900 €, par rapport au plafond 2013. A voir la validation officielle.

Quid de l'exclusion de certaines activités ? Ce point semble très flou et les informations ne sont pas claires, le lobby du bâtiment entre autre "ferraille" depuis plusieurs mois pour sortir ces activités du dispositif de l'auto entrepreneur.

Je trouve que cela serait très dommageable pour l'esprit d'entreprise que ce dispositif soit uniquement un axe de complément de salaire si on baisse fortement les plafonds de ventes de marchandises et de prestations de services.

Pour les éventuelles exclusions, il faut savoir que comme les auto entrepreneurs ne récupèrent pas la TVA, il est très difficile de faire du négoce dans les prestations du bâtiment. De plus, il faut savoir que les auto entrepreneurs dans le bâtiment ne proposent que des petites prestations que les sociétés implantées plus importantes refusent ou proposent des tarifs importants.

Préserver les auto entrepreneurs s'est enfin favoriser la création d'entreprise en France, et pouvoir tester et se lancer sans un expert comptable ou autres charges bloquantes et chronophages pour l'évolution d'une activité.

Si le gouvernement pouvait changer sa pensée que les auto entrepreneurs sont des freaks. Ils sont plutôt l'avenir économique d'un pays un peu immobile.

Commenter cet article